Si les organismes de certification réalisent des études de certification sur un certain nombre de normes nationales et internationales, ils fournissent des services de conseil et de formation aux entreprises, tandis que certains organismes de certification fournissent également des services techniques spécifiques.

Les principaux services techniques fournis sont les suivants:

  • Test de basse tension LVD

Le test basse tension LVD, conçu pour mesurer la qualité des produits, est effectué conformément aux dispositions du règlement sur les équipements électriques conçus pour être utilisés dans certaines limites de tension. Le règlement de basse tension avec son nom abrégé est lié à la sécurité des véhicules électriques. Ce règlement couvre les véhicules électriques qui utilisent ou produisent une tension à des intervalles spécifiés. Toutes les entreprises qui produisent ces véhicules électriques peuvent apposer le marquage CE sur leurs produits lorsqu'elles respectent les exigences de sécurité et les processus d'évaluation de la conformité énoncés dans le présent règlement.

  • Test de compatibilité électromagnétique CEM

Le test de compatibilité électromagnétique CEM est conforme aux dispositions du règlement de compatibilité électromagnétique. Ce règlement est basé sur la directive CEM 89 / 336 / EEC émise par l'Union européenne. Ce test peut être effectué sur tous les appareils électriques et électroniques perturbant d'autres appareils ou affectés par d'autres appareils. La directive sur la compatibilité électromagnétique définit les exigences à appliquer à cet égard. Les tests CEM sont une série de tests successifs et démontrent la compatibilité des produits les uns avec les autres.

  • Tests de salle blanche

La norme ISO 14644 Cleanroom est conçue pour les salles blanches et les environnements contrôlés par ces salles. La base de cette norme est la norme fédérale 209E. TS 11605 standard est le standard traduit par TSE et adapté aux conditions de notre pays. Afin d’obtenir un produit stérile ne contenant pas de polluants vivants, c’est-à-dire aucun micro-organisme, les polluants doivent être réduits au minimum. Ces salles, spécialement conçues et maintenues sous une pression constante, sont appelées salles blanches.

  • Tests de microbiologie de l'air

Les tests de microbiologie de l’air, c’est-à-dire le contrôle de la charge de microorganismes dans l’air, ont pris de l’importance dans les produits alimentaires, les cosmétiques et de nombreux autres domaines, en particulier celui de la santé. Les organisations de test utilisent des kits de test adaptés au développement de toutes sortes de bactéries, moisissures et champignons. Selon les résultats du test, le nombre de micro-organismes après l'utilisation de dispositifs de purification de l'air devrait être nettement inférieur au nombre de micro-organismes présents dans le milieu de vie.

  • Analyse de la santé et de la sécurité au travail

Les entreprises effectuent des mesures environnementales, c’est-à-dire des mesures d’hygiène du travail, des tests et des analyses, sur la base d’une évaluation des risques. Si l'expert en sécurité du travail ou le médecin du travail sur le lieu de travail est jugé nécessaire lorsqu'il y a une différence entre l'environnement de travail et les expositions personnelles résultant de la nature du travail effectué, les mesures, tests et analyses d'hygiène du travail sont répétés. Les organismes d’essai sont soumis aux dispositions du Règlement sur les laboratoires de mesure, d’essai et d’analyse de l’hygiène du travail. Ce règlement a été promulgué afin de réglementer les principes relatifs aux facteurs physiques, chimiques et biologiques liés à l'exposition personnelle ou à l'environnement de travail dans le cadre des réglementations en matière de santé et de sécurité au travail.

  • Mesure de confort thermique

S'agissant du confort thermique, il est indiqué qu'une grande partie des travailleurs d'un lieu de travail devraient bénéficier d'un certain confort tout en maintenant leurs activités physiques et mentales en termes de conditions climatiques telles que le flux d'air, la température et l'humidité. La perturbation de l'environnement de travail dans ce sens entraîne une diminution de l'efficacité et des accidents du travail. Les mesures de confort thermique sont effectuées en utilisant quatre paramètres de base pour déterminer l'environnement de travail: température de l'air, humidité de l'air, débit d'air et rayonnement thermique.

  • Mesure d'éclairage

Conformément à la loi sur la santé et la sécurité au travail, il est indispensable d'effectuer des mesures d'éclairage dans des environnements de travail. L'intensité de la lumière à déterminer doit être conforme aux normes et comprise entre les limites maximale et minimale. La mesure de l'intensité d'éclairage est effectuée pour déterminer la conformité des intensités lumineuses fournies dans l'environnement commercial des entreprises. Les lieux de travail doivent être correctement éclairés en fonction du secteur et des conditions de fonctionnement.

  • Mesure de la poussière

Dans certaines industries, les poussières constituent un grave danger pour la santé des travailleurs. De plus, les poussières peuvent provoquer des dysfonctionnements dans les machines et les véhicules utilisés et entraîner ainsi une perte de travail, de temps et d'argent. La taille des poussières atteignant les poumons par les voies respiratoires est inférieure au micron 10. Les particules inférieures à un demi-micron peuvent atteindre d'autres organes par le sang. Ils ne peuvent en aucun cas être éliminés et ont tendance à s'accumuler. Par conséquent, ce sont les plus nocifs pour la santé humaine.

  • Environnement de travail Mesure du bruit

Les employeurs sont tenus de déterminer les niveaux de bruit auxquels les employés sont exposés et de procéder à des mesures du bruit si nécessaire en fonction des résultats de l'évaluation des risques. Le règlement sur la protection des employés contre les risques liés au bruit inclut les valeurs les plus faibles pour l'action d'exposition, les valeurs les plus élevées pour l'action d'exposition et les valeurs limites d'exposition. Ce règlement a été adopté afin de déterminer les exigences minimales en matière de protection des personnes travaillant dans des environnements fortement bruyants contre les risques pour la santé et la sécurité pouvant résulter de l'exposition au bruit, en particulier des risques liés à l'audition.

  • Mesure de l'exposition chimique

Les facteurs qui modifient la composition chimique de l'environnement qui convient à la vie saine de l'environnement, qui peut être transmis à l'air, les outils et équipements utilisés dans l'environnement de travail, les aliments ou la peau humaine, sont appelés substance matérielle. Le calcul de l'exposition des travailleurs aux produits chimiques de cette manière est basé sur la mesure des produits chimiques dans l'environnement de travail. C'est ce qu'on appelle l'hygiène industrielle. L'exposition aux produits chimiques et les mesures des gaz ambiants sont effectuées conformément aux dispositions du règlement sur les précautions de santé et de sécurité relatives aux travaux avec des substances chimiques.

  • Mesure de gaz ambiant

Conformément aux dispositions de la loi sur la santé et la sécurité au travail adoptée par le ministère du Travail et de la Sécurité sociale, les employeurs doivent protéger les travailleurs des dangers et des conséquences néfastes des conditions de travail. Afin de fournir un environnement de travail sûr, il est tenu de procéder à des mesures, des tests et des analyses des facteurs physiques et biologiques liés au milieu de travail. Les environnements de travail doivent être testés pour être sûrs en utilisant des outils de mesure et d'observation appropriés.

  • Mesure de l'exposition aux vibrations

Le règlement sur la protection des employés contre les risques de vibrations, publié par le ministère du Travail et de la Sécurité sociale, a été publié afin de garantir la protection des employés contre les risques pour la santé et la sécurité résultant d'une exposition aux vibrations mécaniques et de démontrer les exigences minimales permettant de les garantir. Le règlement inclut les valeurs limites d'exposition et les valeurs d'action d'exposition.